Home » Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen …

Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen …

ASILAH

Cité balnéaire située à 46 km au sud de Tanger, avec une vieille ville aux maisons blanches (dont les fenêtres et les portes sont peints en bleu, jaune et vert), ceinte de beaux remparts de couleur ocre construits à la fin du 15ème siècle par les Portugais.

Ville au passé tumultueux pendant plus de deux millénaires, envahie par les Carthaginois, puis par les Romains … Suite …

_______________________________________________________________________________________

CHEFCHAOUEN

La ville de Chefchaouen fut fondée en 1415 par le Chérif Moulay Ali Ibn Rachid. Son entreprise s’inscrivait dans un contexte de résistance locale à la conquête Portugaise et Espagnole.

L’arrivée massive de familles andalouses durant la période de la Reconquista Espagnole contribua au développement démographique et architectural de la ville… Suite …

_______________________________________________________________________________________

TANGER

Etagée en amphithéâtre sur les pentes d’une colline bordant le détroit de Gibraltar, la première ville d’Afrique se coule au long d’une baie superbe face à l’Espagne.

Tanger, où l’on respire les premiers parfums d’un Maroc de légende et où l’on ne compte plus les artistes, écrivains et célébrités qui ont succombé à son charme … Suite …

_______________________________________________________________________________________

TÉTOUAN

Tétouan semble avoir existée depuis la conquête arabe, elle fut connue sous le nom de Tittawin qui signifie sources en langue berbère.

Certains auteurs attribuent la fondation de cette ville au soufi andalous Sidi Abdelkader Tabine qui s’installa à Tétouan vers 1148 … Suite …

_______________________________________________________________________________________

TÉTOUAN, SA MÉDINA

La médina de Tétouan, telle qu’elle se présente aujourd’hui, est le résultat d’une refonte et d’une fusion de différentes cultures autochtone, ottomane, européenne et andalouse.

La médina de Tétouan qui, dans sa trame urbaine comme dans l’interprétation architecturale de ses édifices, reflète une notion de tolérance religieuse et culturelle parmi les plus grandes au MarocSuite …