Home » Mises en garde …

Mises en garde …

PETITS TAXIS …

Vous serez certainement amenés, à un moment ou à un autre, à vous déplacer à Marrakech en utilisant un petit taxi.

Il existe malheureusement dans cette corporation une minorité de chauffeurs malhonnêtes qui prétexteront pour ne pas mettre le compteur qu’il est en panne ou vous diront d’un air entendu « Tu donnes ce que tu veux ».

N’acceptez ni l’un ni l’autre, dans le premier cas, les compteurs fonctionnent TOUS, et dans le second, c’est embrouille garantie, ce que vous donnerez ne sera jamais assez !

L’attitude à adopter vis-à-vis de ces arnaqueurs est très simple :

1. Ne jamais négocier le prix de la course avant de monter dans le taxi.

2. Montez dans le taxi (Si vous êtes seul, montez avec beaucoup d’assurance à côté du chauffeur, ça fait « local »), dîtes Bonjour puis annoncez votre destination.

3. Vérifiez si le chauffeur met le compteur, si ce n’est pas fait au bout d’une cinquantaine de mètres, demandez lui de le faire.

4. S’il refuse, demandez-lui de s’arrêter, sortez du taxi et ne dîtes pas Au Revoir !

Si le cœur vous en dit, en sortant du taxi, faites en sorte qu’il voit que vous relevez le numéro de sa voiture et dîtes-lui que vous allez appeler la Police Touristique (libre à vous de le faire réellement ensuite ………).

PatDef

Prix affichés en Grand Taxi :
de l’aéroport au centre ville : 50 dh
de l’aéroport à la palmeraie : 100 dh

______________________________________________________________________________________________

TRANSPORT TOURISTIQUE OU AGENT DE VOYAGE ?

Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution, et cela va quelquefois trop vite.

Le Maroc n’échappe pas à cette règle notamment à Marrakech, mais pas uniquement dans la capitale touristique du Royaume.
La région englobant les sites touristiques d’Ouarzazate, Merzouga et Zagora est devenue le terrain de jeu préféré de sociétés de « Transport Touristique » qui vendent des prestations normalement réservées à des « Agences de Voyages ».

Je sais bien qu’une loi récente, et bienvenue, impose aux nouveaux « Transporteurs Touristiques » des conditions qui devraient en principe mettre un terme à cette prolifération anarchique.
Cette loi exige notamment du candidat à l’agrément de « Transport Touristique » une capacité de transport conséquente (51 places) qui devrait empêcher certains aventuriers « sentimentalofinancés » de se lancer dans cette activité.
Bien, mais qu’en est-il de ceux ayant obtenu un agrément avant cette loi ?
Je rappelle qu’un « Transporteur Touristique » a le droit de vendre le transport d’un touriste d’un point A à un point B mais pas son hébergement, il ne peut donc en aucun cas facturer un circuit de plusieurs jours, au contraire d’une « Agence de Voyages » qui peut même vendre de la billetterie.

Dans la région susnommée, il existe trois ou quatre « Agences de Voyages » pour environ une quarantaine de « Transporteurs Touristiques  », et ces derniers vendent TOUS des prestations normalement réservées à des « Agences de Voyages », alors qu’ils n’en ont pas le droit, rarement les compétences et surtout ne sont pas assurés pour cela !
Résultat : Lorsqu’un touriste demande un devis pour un circuit, « l’Agence de Voyages » sera toujours plus chère que le « Transporteur Touristique », en grande partie à cause de charges et d’assurances que ne supportent pas les « Transporteurs Touristiques ».
Et cette pratique se fait de moins en moins en catimini, il n’y a qu’à traîner sur les forums de voyages (Outils de plus en plus utilisés par un touriste pour préparer son voyage) pour voir à l’œuvre les rabatteurs de ces « Transporteurs Touristiques ».
J’en connais même un qui vend sur son site des nuitées dans des appartements !

Même si un touriste devrait être plus attentif au moment de préparer son voyage, ce n’est pas à lui de faire respecter les lois, et s’il pose la question des assurances au « Transporteur Touristique », la réponse fournie sera inéluctablement « Oui  » ………………
Il n’y a qu’à aller sur Internet pour trouver des sites de « Transport Touristique » vendant des circuits de plusieurs jours dans l’illégalité la plus complète !
Un peu de ménage ne ferait pas de mal …………………

PatDef

______________________________________________________________________________________________

J’ai constaté avec effroi lors de mon dernier séjour à Merzouga que des enfants proposent au bord de la route de se faire prendre en photo avec des bébés fennec terrorisés qu’ils viennent d’attraper ………..

Surtout, ne cautionnez pas cela !

Pire encore, j’ai vu un touriste donner 500 Dirhams à un enfant pour qu’il relâche l’animal.

Ce qui fut fait immédiatement, mais vous pouvez être certain que cet animal sera à nouveau capturé au plus vite.

En procédant ainsi, vous encouragez ces enfants à continuer à attraper ces animaux, ce qui à terme pourrait porter préjudice à la pérennité de cette espèce dans la région.

Merci.

@+

PatDef

La vente des jeunes fennecs aux européens amateurs d’exotisme est désormais interdite. Le trafic n’en continue pas moins frauduleusement. Pour le plus grand malheur de ces animaux : la différence de température entre le Sahara et l’Europe provoque un trouble de la thyroïde chez l’animal.