Exposition « Vintage Spirit » de Thomas Saliot au Kechmara, du 20 septembre au 31 décembre 2011
20 septembre 2011 – 16 h 04 min | Un commentaire

Le café restaurant branché de Marrakech propose une nouvelle exposition jusqu’à la fin de l’année 2011, celle, dédiée au pop art, du peintre français Thomas Saliot.
Le travail contemporain de cet artiste s’inspire de ses voyages, de l’homme …

Lire l‚article en entier »
Atlantique Sud

Agadir, Tiznit, Sidi-Ifni, Tan-Tan, Dakhla

Casablanca, Rabat …

Casablanca, Rabat, Salé, Mohammedia

Côte Atlantique

Essaouira, Safi, Oualidia, El-Jadida

Haut-Atlas

Oukaïmeden, Toubkal, Ourika …

Marrakech

La ville a été fondée en 1069 par Youssef Ibn Tachfin, premier roi de la dynastie des Almoravides

Moyen-Atlas

Fès, Meknès

Nord du Maroc

Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen, Oujda

Sud du Maroc

Ouarzazate, le désert et l’Anti-Atlas

Home » Maroc

Le Hammam

Publié par le 10 mars 2011 – 9 h 53 minPas de commentaire

Le hammam (حمّام soit « eau chaude » en arabe) est aussi appelé « bain maure » (en référence à l’Espagne musulmane d’Al-Andalus) et « bain turc » par les Occidentaux.

Le hammam est un bain de vapeur humide qui se compose souvent de trois ou quatre chambres, la première à température ambiante, la deuxième un peu plus chaude, et ainsi de suite. Dans le hammam les pores se dilatent sous l’effet de la vapeur, ce qui permet un nettoyage en profondeur et une relaxation efficace.

Au Maroc, le hammam est un phénomène social, un lieu public que toutes les catégories sociales fréquentent.

C’est un véritable moment d’échange. C’est parfois le seul lieu extérieur de la maison où les femmes se rendent. Elles y restent donc plusieurs heures. Leur moment à elles.

Quand on n’est pas habitué, la détente au hammam traditionnel n’est pas facile, car il y a beaucoup de bruits : les cris des enfants, les interpellations des femmes, les chocs des seaux en plastique contre le sol. L’eau qui coule sans interruption des robinets dans les sceaux.

L’ordre des soins est précis, eau très chaude, savon noir que l’on laisse agir quelques minutes, on en profite alors pour passer la pierre ponce sur les pieds, généreux rinçage, et le passage vigoureux du kîs, gant de crin, peut commencer, de longues minutes, méticuleusement afin d’éliminer toute la peau morte accumulée pendant la semaine, le résultat est nettement visible et impressionnant.

Pour minimum 30 dh, un tellak ou une tellaka (qualification des masseurs) peut le faire à votre place.

Le savon noir est un produit 100% naturel, qui permet d’assouplir la peau et que l’on trouve partout, même dans une épicerie (1 dh suffit très largement). Attention aux yeux, le savon noir est extrêmement piquant.

Certaines femmes utilisent le ghassoul et le henné, pour le corps et leurs cheveux. Avec le shampooing, elle brossent aussi de longues minutes leur longue chevelure. Et se rince enfin avec de nombreux seaux d’eau.

Le même traitement est employé pour les enfants.

Le hammam donne soif, s’offrir un thé à la menthe ou un jus d’orange après est un délice.

Laisser un commentaire!

Ajoutez votre commentaire ici, or trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi inscrivez vous à ces commentaires par fil RSS.

Soyez gentil. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

blog.