Exposition « Vintage Spirit » de Thomas Saliot au Kechmara, du 20 septembre au 31 décembre 2011
20 septembre 2011 – 16 h 04 min | Un commentaire

Le café restaurant branché de Marrakech propose une nouvelle exposition jusqu’à la fin de l’année 2011, celle, dédiée au pop art, du peintre français Thomas Saliot.
Le travail contemporain de cet artiste s’inspire de ses voyages, de l’homme …

Lire l‚article en entier »
Atlantique Sud

Agadir, Tiznit, Sidi-Ifni, Tan-Tan, Dakhla

Casablanca, Rabat …

Casablanca, Rabat, Salé, Mohammedia

Côte Atlantique

Essaouira, Safi, Oualidia, El-Jadida

Haut-Atlas

Oukaïmeden, Toubkal, Ourika …

Marrakech

La ville a été fondée en 1069 par Youssef Ibn Tachfin, premier roi de la dynastie des Almoravides

Moyen-Atlas

Fès, Meknès

Nord du Maroc

Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen, Oujda

Sud du Maroc

Ouarzazate, le désert et l’Anti-Atlas

Home » Maroc

La Marche Verte

Publié par le 5 novembre 2010 – 10 h 02 minPas de commentaire
La Marche Verte

La Marche Verte est un événement fondamental de l’histoire marocaine.

Elle désigne une marche pacifique lancée le 6 novembre 1975, à l’initiative du roi Hassan II, afin de récupérer le territoire du Sahara occidental occupé par l’Espagne.

350.000 marcheurs s’étaient portés volontaires après l’appel lancé trois semaines plus tôt par feu S.M. Hassan II pour libérer le Sahara. Cette marche populaire constituait en effet l’aboutissement d’un processus laborieux, long et complexe pour récupérer un territoire mis sous le joug colonial des décennies durant et que le Maroc n’avait cessé de revendiquer.

C’est le 16 octobre 1975, le jour même où la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye prononçait son verdict en faveur du Maroc, que S.M. Hassan II révéla dans la soirée au peuple marocain le plan d’organisation d’une marche pacifique sur le Sahara.

Le Souverain leur assigna une mission précise : franchir le sol spolié et s’en tenir à la consigne. Il ne fallait nullement se heurter aux forces espagnoles, ni céder à une quelconque provocation possible. Ces sages recommandations ont accompagné chaque marcheur. Les écrits et les témoignages nombreux consacrés à cette épopée décrivent un mouvement interminable, véritable colonne humaine, disciplinée et fervente, joyeuse et lancée dans une aventure exaltante comme l’Histoire en a très peu connu  …

Face à ce mouvement populaire sans précédent du peuple marocain, l’Espagne, le Maroc et la Mauritanie signent les accords de Madrid, qui prévoient le transfert de la souveraineté des deux tiers septentrionaux du territoire (Seguia el-Hamra) au Maroc et le tiers sud restant (Oued ed-Dahab) à la Mauritanie.

La Marche Verte démontre encore aujourd’hui au monde entier l’irréductible attachement du peuple marocain à sa terre et à son Roi.


Laisser un commentaire!

Ajoutez votre commentaire ici, or trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi inscrivez vous à ces commentaires par fil RSS.

Soyez gentil. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

blog.