Exposition « Vintage Spirit » de Thomas Saliot au Kechmara, du 20 septembre au 31 décembre 2011
20 septembre 2011 – 16 h 04 min | Un commentaire

Le café restaurant branché de Marrakech propose une nouvelle exposition jusqu’à la fin de l’année 2011, celle, dédiée au pop art, du peintre français Thomas Saliot.
Le travail contemporain de cet artiste s’inspire de ses voyages, de l’homme …

Lire l‚article en entier »
Atlantique Sud

Agadir, Tiznit, Sidi-Ifni, Tan-Tan, Dakhla

Casablanca, Rabat …

Casablanca, Rabat, Salé, Mohammedia

Côte Atlantique

Essaouira, Safi, Oualidia, El-Jadida

Haut-Atlas

Oukaïmeden, Toubkal, Ourika …

Marrakech

La ville a été fondée en 1069 par Youssef Ibn Tachfin, premier roi de la dynastie des Almoravides

Moyen-Atlas

Fès, Meknès

Nord du Maroc

Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen, Oujda

Sud du Maroc

Ouarzazate, le désert et l’Anti-Atlas

Home » Archives, Marrakech

2ème partie de l’exposition « Hall Of Fame » à la David Bloch Gallery, du 1er au 28 février 2011

Publié par le 10 novembre 2010 – 15 h 07 minUn commentaire
2ème partie de l’exposition « Hall Of Fame » à la David Bloch Gallery, du 1er au 28 février 2011

L’exposition collective « HALL OF FAME » réunie des artistes de différents styles, comme L’Atlas, Tanc, Sebastien Preschoux, Alëxone Dizac, Profecy, Mist et Larbi Cherkaoui.

Résultat : un mélange subtil et alléchant de street art, d’art optique, de calligraphie.

Idéal pour les amateurs d’art contemporain.

LES ARTISTES

L’ATLAS
Né en 1976, Il commence le graffiti dans les années 90. Fasciné par le travail du trait et de l’écriture, il part étudier la calligraphie arabe traditionnelle au Maroc, en Égypte et en Syrie. Il s’intéresse tout particulièrement au koufi, écriture géométrique dont il transpose les codes dans l’alphabet latin, créant ainsi sa propre typographie.
Il développe un univers pictural où toute lettre est considérée comme une forme, et toute forme comme une lettre. Peu à peu, la ville elle-même lui apparaît chargée de signes dont il collecte la trace.
Il vit et travaille dans le quartier de Belleville, à Paris.

TANC
Né en 1979, Tanc vit et travaille à Paris.
Peintre, graphiste, dessinateur, compositeur de musique électronique, Tanc est un artiste polyvalent qui a rejoint la grande famille du graff’ en 1996. Depuis, sa signature a proliféré sur les murs de Paris, Marseille, Bruxelles, Amsterdam, Le Caire, Shanghaï, etc.
« Le graff doit voyager pour être vu », estime-t-il. Influencé par le style «old school» du graffiti new-yorkais, il engage sa recherche plastique sur la couleur, la calligraphie, la typographie, le grand format et la valeur des contours. Sa démarche actuelle, axée sur le trait et la brutalité du tracé, synthétise tous les tags qui couvrent les murs de nos villes. L’Art de Tanc laisse comme une vision électrique, une énergie, une vibration, sans titre, sans définition, libre.

SÉBASTIEN PRESCHOUX
Cet artiste autodidacte est né en 1974, il vit et travaille à Paris.
Sensibilisé à l’art optique et aux enseignements du Bauhaus, il produit manuellement, à l’aide d’outils et matériaux traditionnels, ce qu’une machine ou un ordinateur pourrait réaliser infailliblement en quelques secondes. Utilisant des formes géométriques primaires (cercle, triangle, carré…) il les démultiplie, les transforme, les superpose… donnant ainsi lieu à des productions hypnotiques, souvent complexes et ayant pour effet de renvoyer le spectateur à une interrogation sur la valeur du temps passé à produire.
Son travail se décline aussi bien en 2 dimensions, grâce à ses dessins à l’encre sur papier, qu’en 3 dimensions lors de ses installations de fils en milieu naturel.

ALËXONE DIZAC
L’artiste est né 1976. Son oeuvre est marquée par l’empreinte indélébile du graffiti. Au fil des années, Alëxone a développé un univers fantasmagorique très coloré, peuplé d’animaux et de personnages étranges dont il pousse la difformité à l’extrême. Son oeuvre est minutieuse et détaillée, le fruit d’un travail régulier et soutenu.
Couleurs vives, scènes cocasses, personnages bigarrés suscitent le rire et amusent. L’artiste se complaît à intégrer des références, à multiplier les clins d’œil, les jeux de mots, à associer des idées insolites, créant ainsi une véritable proximité entre lui et le spectateur qui en saisit le sens.

PROFECY

Né en 1976, ce parfait autodidacte n’intègre pas d’école d’Art, mais se consacre au développement de son style directement influencé par les modèles new-yorkais.

Sujet récurrent chez l’artiste, une multitude de petits yeux, qui nous rappellent les dérives du monde moderne.

MIST

Né en 1972, à la fois peintre et sculpteur, Mist est un artiste polymorphe à qui les techniques et les médiums ne font pas peur. Il puise son énergie dans les codes graphiques du graffiti qu’il a commencé à pratiquer en 1988 à Paris, puis aux quatre coins de la planète. Il fait partie des rares artistes issus de ce mouvement à travailler en volume. Il est d’ailleurs l’un des pionniers du phénomène designer toys, ces petites sculptures en vinyle produites en édition de 100 à 1000 pièces et vendues dans des magasins de jouets de collection.
Aujourd’hui, Mist se consacre pleinement à sa création dans son atelier de Montpellier, où il vit aujourd’hui.

LARBI CHERKAOUI
Voici un des rares jeunes artistes marocains – il est né en 1972 – chez qui la création plastique est une épreuve de force, une confrontation et un pari à remporter.
Calligraphe d’une inventivité particulière, Larbi Cherkaoui a depuis longtemps libéré la lettre arabe de son orthodoxie pour en faire un signe universel, qui relèverait de la cosmogonie, l’inscrivant dans un espace optique de type abstrait.
Ecriture émotionnelle vidée de tout esthétisme, traduite énergiquement en des formes abstraites pures.

LES DEUX NOUVEAUX ARTISTES DE CETTE 2ÈME PARTIE

O’CLOCK
Considéré comme l’un des tagueurs les plus productifs et les plus inventifs de l’histoire du graffiti parisien, O’Clock, originaire du Val de Marne, a commencé le graffiti dès 1989 et a fait partie de plusieurs collectifs, dont 156 crew originaire de New-York.
Après 7 ans d’intense activité dans la rue, et suite à de nombreuses condamnations par les justices française et américaine, O’Clock s’est tourné vers d’autres projets artistiques.

VINCENT ABADIE HAFEZ
L’artiste, né en 1977 en banlieue parisienne, sévit dès 1988 au sein du mouvement graffiti sous le pseudonyme de Zepha. Il vit et travaille entre Paris et Toulouse.
Son travail est un métissage de plusieurs cultures, plusieurs influences, plusieurs styles. La calligraphie arabe va enrichir ses oeuvres suite à sa rencontre avec le calligraphe Marocain Abdelatif Mustad et la découverte de l’artiste Soudanais Ahmed Abdel Aal.

___________

DAVID BLOCH GALLERY

8 bis rue des Vieux Marrakchis
Tél. : +212 (0)5 24 45 75 95
contact@davidblochgallery.com

Un commentaire »

Laisser un commentaire!

Ajoutez votre commentaire ici, or trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi inscrivez vous à ces commentaires par fil RSS.

Soyez gentil. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

blog.