Exposition « Vintage Spirit » de Thomas Saliot au Kechmara, du 20 septembre au 31 décembre 2011
20 septembre 2011 – 16 h 04 min | Un commentaire

Le café restaurant branché de Marrakech propose une nouvelle exposition jusqu’à la fin de l’année 2011, celle, dédiée au pop art, du peintre français Thomas Saliot.
Le travail contemporain de cet artiste s’inspire de ses voyages, de l’homme …

Lire l‚article en entier »
Atlantique Sud

Agadir, Tiznit, Sidi-Ifni, Tan-Tan, Dakhla

Casablanca, Rabat …

Casablanca, Rabat, Salé, Mohammedia

Côte Atlantique

Essaouira, Safi, Oualidia, El-Jadida

Haut-Atlas

Oukaïmeden, Toubkal, Ourika …

Marrakech

La ville a été fondée en 1069 par Youssef Ibn Tachfin, premier roi de la dynastie des Almoravides

Moyen-Atlas

Fès, Meknès

Nord du Maroc

Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen, Oujda

Sud du Maroc

Ouarzazate, le désert et l’Anti-Atlas

Home » Sud du Maroc

Dakhla

Publié par le 5 août 2010 – 12 h 44 minPas de commentaire
Dakhla

Ville  à l’extrême sud du Maroc, construite entre océan et désert, Dakhla est l’une des dernières villes avant la Mauritanie, elle est une étape pour tous les voyageurs se rendant en Afrique Subsaharienne.

Peuplée principalement de militaires et de fonctionnaires, la ville a des routes flambant neuves et une élégante corniche avec cafés et boutiques.

Avec plus de trois cents jours de soleil par an et des plages de sable blanc à perte de vue, la « perle du Sud » a tout d’une grande destination touristique. Reste à mieux développer et encourager les infrastructures hôtelières.

D’après les champions de windsurf et kitesurf, Dakhla est le plus beau spot du monde après Hawaï. Chaque année, les plus grands windsurfers viennent s’y entraîner, l’eau restant tout au long de l’année à 25 °C. La région bénéficie d’un climat tropical, tempéré par les alizés et le courant marin, et saharien à l’Est, le tout ajouté à l’ensoleillement du sud marocain. Tous ces éléments offrent d’excellentes conditions toute l’année.

5 écoles de sports nautiques accueillent chaque année environ 3.000 touristes sportifs.

- Kit Rush (hébergement en pension complète et formation kit : 450 dh / jour).

- Dakhla Kite Center, Western Dakhla

- Dakhla Attitude, « Pointe du Dragon »

- Dakhla Kitsurf School, dirigée par Aurelia Herpin, World Speed Champion 2006
contact@kitesurfdakhla.com / Cell Phone: (0034) 670 52 79 02 / Phone: (0034) 956 68 53 64

- Azoza (kit et planche à voile)
Dakhla, +212 (0)6 53 20 94 26

L’environnement se prête également bien à la plongée sous-marine, au ski nautique, au parachutisme de mer ou à la moto marine.

Dakhla est un des plus grands ports de pêche du Royaume, dont la population varie du simple au double en fonction des périodes de pêches.

Très pratiquée à Dakhla, la pêche en surf casting, c’est-à-dire du bord. Les eaux de la ville, qui est cernée de toutes parts par la mer, sont exceptionnellement poissonneuses.

Une grande halle au poisson, équipée de la technologie moderne, a été mise en place pour faciliter le travail des pêcheurs.

_________________

LES PLAGES
La presqu’île offre deux possibilités : côté lagon ou côté océan.

Foum el bouir : côté océan, c’est la plage des surfeurs à environ 6 km de la ville, c’est aussi un lieu de promenade des habitants de Dakhla.

PK25 : ce nom vient du fait que cette plage principale de Dakhla est située à 25 km de la ville sur le lagon. Elle accueille tout l’hiver une foule de retraité en mobil home et les kitesurfeurs.

Pointe du dragon : où s’est installée la base nautique de Dakhla. Restauration et bar.

Puertito : très belle plage de sable blanc à 60 km de Dakhla.

Porto Rico : très belle plage située sur le tropique du cancer. Bivouac saharien sous tente nomade, possibilité de se restaurer et d’y passer la nuit.

_________________

SITES D’INTÉRÊT

La dune blanche : est une visite incontournable. Par un phénomène naturel, la dune est posée au milieu du lagon – Très beau site, c’est aussi le lieu de prédilection des flamants roses.

L’île herné : ou l’île du dragon, est accessible à pied durant la marée basse, l’île est aussi connue pour les très beaux coquillages que l’on peut y trouver.

La ferme des autruches : propriété d’un industriel de la région qui par passion souhaite les réimplanter en semi liberté au Sahara où elles vivaient jusqu’au début du 19 éme siècle. Elles ont été exterminées car très convoitées pour leurs plumes.

La source Asna : est plus exactement un forage dans la nappe phréatique d’où jaillit une eau soufrée à 40 ° ; on peut s’y amuser et prendre une douche à jet – cette eau à d’excellente vertus dermatologiques.

Les parcs à huîtres : d’une qualité incomparable, les huîtres de Dakhla ont détrôné toutes leurs concurrentes. La lagune leur permet une croissance 3 à 4 fois plus rapide.

_________________

En début d’année, le Festival de Dakhla célèbre la mer et le désert. Des milliers de festivaliers nationaux et internationaux y découvre différentes expressions populaires et urbaines et assistent à des évènements artistiques et sportifs de qualité.

Laisser un commentaire!

Ajoutez votre commentaire ici, or trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi inscrivez vous à ces commentaires par fil RSS.

Soyez gentil. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

blog.