Exposition « Vintage Spirit » de Thomas Saliot au Kechmara, du 20 septembre au 31 décembre 2011
20 septembre 2011 – 16 h 04 min | Un commentaire

Le café restaurant branché de Marrakech propose une nouvelle exposition jusqu’à la fin de l’année 2011, celle, dédiée au pop art, du peintre français Thomas Saliot.
Le travail contemporain de cet artiste s’inspire de ses voyages, de l’homme …

Lire l‚article en entier »
Atlantique Sud

Agadir, Tiznit, Sidi-Ifni, Tan-Tan, Dakhla

Casablanca, Rabat …

Casablanca, Rabat, Salé, Mohammedia

Côte Atlantique

Essaouira, Safi, Oualidia, El-Jadida

Haut-Atlas

Oukaïmeden, Toubkal, Ourika …

Marrakech

La ville a été fondée en 1069 par Youssef Ibn Tachfin, premier roi de la dynastie des Almoravides

Moyen-Atlas

Fès, Meknès

Nord du Maroc

Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen, Oujda

Sud du Maroc

Ouarzazate, le désert et l’Anti-Atlas

Home » Casablanca, Rabat ..., Rabat

RABAT – Richesses touristiques

Publié par le 4 juin 2010 – 8 h 48 minPas de commentaire
RABAT – Richesses touristiques

La Kasbah des Oudayas

On pénètre dans l’enceinte des Oudaïas par l’imposante et magnifique porte Bab-Al-Oudaïas ou Bab El Kébir. L’influence andalouse y est très présente, les murs sont uniformément recouverts de chaux, la couleur bleue omniprésente, les ruelles pavées, les portes massives aux moulures colorées, le fer forgé … C’est un havre de paix, parfaitement entretenu, les rues étroites sont fraîches et fleuries.

En passant par la rue Bazzo, le café Maure offre une superbe vue sur Salé et le Bouregreg.

La Nécropole de Chellah

Vestiges de la nécropole Mérinide du XIIIème siècle qui furent, pendant longtemps, laissés à l’abandon. L’édifice fût détruit en 1755 par un tremblement de terre et dépouillé des ces matériaux les plus nobles par les pillards.

Ce site est désormais classé et protégé par les autorités Marocaines, soucieuses de préserver cet intérêt historique et touristique. 

On y accède en suivant un chemin dallé bordé d’arbres d’essences variées et de fleurs odorantes. Au printemps, c’est féerique.

Abu Youssef Yakoub, premier sultan Mérinide, fit construire une mosquée au milieu des ruines de Sala. Il y est enterré en 1286 avec sa femme, et après lui quatre de ses successeurs. 

Le sultan Abou Al-Hassan fit ériger les impressionnantes murailles qui ceinturent la cité des morts et y perça la fameuse porte octogonale par laquelle on pénètre. Sa stèle est quasiment intact, ainsi que celle de sa femme, Chams Al-Doha, « Soleil du Matin », chrétienne convertie à l’Islam.

Au centre de la nécropole,  quelques pans de mur de la Zouïa, l’établissement religieux où, selon la légende, Mahomet lui-même ait prié dans son oratoire. 

A droite du minaret, les tombeaux des saints, le  bassin aux anguilles qui, selon une légende, assure la fertilité aux femmes.

Les Murailles Almohades

La Tour Hassan

La médina

Les plages magnifiques

Le Bouregreg, oued majestueux où se croisent les passeurs en barcasses et les pêcheurs.

Jusqu’en 1936, avant la construction du pont qui relie aujourd’hui les deux villes, c’était un bac à vapeur qui faisait la navette entre Rabat et Salé pour le transport des hommes, chevaux et véhicules.

Laisser un commentaire!

Ajoutez votre commentaire ici, or trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi inscrivez vous à ces commentaires par fil RSS.

Soyez gentil. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

blog.