Exposition « Vintage Spirit » de Thomas Saliot au Kechmara, du 20 septembre au 31 décembre 2011
20 septembre 2011 – 16 h 04 min | Un commentaire

Le café restaurant branché de Marrakech propose une nouvelle exposition jusqu’à la fin de l’année 2011, celle, dédiée au pop art, du peintre français Thomas Saliot.
Le travail contemporain de cet artiste s’inspire de ses voyages, de l’homme …

Lire l‚article en entier »
Atlantique Sud

Agadir, Tiznit, Sidi-Ifni, Tan-Tan, Dakhla

Casablanca, Rabat …

Casablanca, Rabat, Salé, Mohammedia

Côte Atlantique

Essaouira, Safi, Oualidia, El-Jadida

Haut-Atlas

Oukaïmeden, Toubkal, Ourika …

Marrakech

La ville a été fondée en 1069 par Youssef Ibn Tachfin, premier roi de la dynastie des Almoravides

Moyen-Atlas

Fès, Meknès

Nord du Maroc

Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen, Oujda

Sud du Maroc

Ouarzazate, le désert et l’Anti-Atlas

Home » Casablanca, Rabat ...

SALÉ, son histoire …

Publié par le 27 avril 2010 – 11 h 29 minPas de commentaire
SALÉ, son histoire …

Salé fait face à Rabat de l’autre côté de l’estuaire de l’oued Bouregreg.

Protégée par des remparts et des portes défensives (désormais ensablées), la ville fut très prospère jusqu’au XVIè siècle. Mais la prospérité grandissante de Rabat éclipsât totalement Salé.

Aujourd’hui, la ville, sans grand intérêt touristique, compte 710.000 habitants.

Pour visiter la ville, laisser sa voiture à la première porte en arrivant de Rabat, Bab M’ Risa, qui date de la fin du XIIIè siècle. La médina, cernée de remparts, classés par les Monuments historiques le 10 octobre 1914, offre un calme et une sérénité inattendus. 

Passer devant la Grande Mosquée, qui date des Almohades, pour accéder à la médersa, construite par le mérinide Abou el-Hassan en 1333. La médersa s’ouvre sur une salle richement décorée et ouverte sur le ciel. Zelliges, peintures sur bois, de cèdre, versets coraniques gravés sur les stucs vous raviront. Aux étages, place à la vie monastique où les enfants passaient dix ans de leur vie aux études. La visite coûte 10 dh.

Le Borj Sidi-Ben-Achir, ou Bastion des Larmes, est un ancien dépôt de munitions construit au XVIIè siècle sous le règne de Sidi-Mohammed ben Abdallah. Parfait endroit pour admirer la mer, et découvrir un immense cimetière musulman qui s’étend jusqu’à l’océan. 

Laisser un commentaire!

Ajoutez votre commentaire ici, or trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi inscrivez vous à ces commentaires par fil RSS.

Soyez gentil. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

blog.