Exposition « Vintage Spirit » de Thomas Saliot au Kechmara, du 20 septembre au 31 décembre 2011
20 septembre 2011 – 16 h 04 min | Un commentaire

Le café restaurant branché de Marrakech propose une nouvelle exposition jusqu’à la fin de l’année 2011, celle, dédiée au pop art, du peintre français Thomas Saliot.
Le travail contemporain de cet artiste s’inspire de ses voyages, de l’homme …

Lire l‚article en entier »
Atlantique Sud

Agadir, Tiznit, Sidi-Ifni, Tan-Tan, Dakhla

Casablanca, Rabat …

Casablanca, Rabat, Salé, Mohammedia

Côte Atlantique

Essaouira, Safi, Oualidia, El-Jadida

Haut-Atlas

Oukaïmeden, Toubkal, Ourika …

Marrakech

La ville a été fondée en 1069 par Youssef Ibn Tachfin, premier roi de la dynastie des Almoravides

Moyen-Atlas

Fès, Meknès

Nord du Maroc

Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen, Oujda

Sud du Maroc

Ouarzazate, le désert et l’Anti-Atlas

Home » Côte Atlantique, Essaouira, Maroc

L’huile d’Argan

Publié par le 30 avril 2010 – 0 h 00 minPas de commentaire
L’huile d’Argan

L’arganier serait apparu à l’ère tertiaire lorsque le Maroc et les Iles Canaries étaient encore reliés.

L’Arganier est une espèce végétale endémique du Sud atlantique marocain où il couvre une superficie de plus de 830.000 Ha (à peu près 21 millions d’arbres). Son aire géographique principale s’étend entre les embouchures de l’Oued Tensift (au Nord) et l’Oued Souss (au Sud), entre Agadir, Essaouira et Taroudant, des colonies isolées d’Arganiers se trouvent également au Nord Est du Maroc du côté d’Oujda, dans les monts des Béni-Snassen ; et dans le Sud Ouest de l’Algérie, dans la région de Tindouf.

L’Arganier constitue la troisième ressource forestière marocaine, après l’Alfa et le Chêne vert, sensiblement à égalité avec le Thuya.

Grâce à ses racines, qui peuvent atteindre plusieurs mètres de long, cet arbre très rustique participe à la fixation des sols qu’il enrichit en matières organiques issues de ses feuilles mortes.

Son bois, extrêmement dur, est particulièrement apprécié comme matériau de charpente et pour la fabrication de toutes sortes d’outils agricoles.

Parce qu’il est dense, et se consume lentement, il est massivement utilisé en tant que combustible, sous forme de charbon.

Ses feuilles et la pulpe des fruits de l’arbre représentent une source de nourriture pour les animaux. Et le résidu d’extraction d’huile, est utilisé comme complément énergétique pour l’engraissement des bovins.

L’huile extraite de l’amande (fruit de l’Arganier) est non seulement comestible, mais possède des propriétés diététiques très intéressantes, car constituée à 80 % d’acides gras insaturés (dont une bonne proportion d’acide linoléique). Elle assouplit la peau, favorise son hydratation et l’aide à lutter contre son vieillissement. Réduit la chute de cheveux. Lutte efficacement contre les vergetures. Elle est recommandée pour les soins des ongles cassants.

Ces qualités diététiques en font une huile très recherchée, vendue nettement plus chère que l’huile d’olive, en raison notamment de sa rareté et des nombreuses heures de travail nécessaires à sa production. En effet, celle-ci est entièrement manuelle depuis le concassage des fruits, le grillage et le broyage des amandes, jusqu’au malaxage de la pâte pour en extraire l’huile.

L’arganier, qui pousse exclusivement au Maroc, produit de 10 à 30 kg de fruits. Il faut environ 38 kg de fruit (affiache) ou bien 2.6 kg d’amandons pour produire 1 litre d’huile.

Laisser un commentaire!

Ajoutez votre commentaire ici, or trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi inscrivez vous à ces commentaires par fil RSS.

Soyez gentil. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

blog.