Exposition « Vintage Spirit » de Thomas Saliot au Kechmara, du 20 septembre au 31 décembre 2011
20 septembre 2011 – 16 h 04 min | Un commentaire

Le café restaurant branché de Marrakech propose une nouvelle exposition jusqu’à la fin de l’année 2011, celle, dédiée au pop art, du peintre français Thomas Saliot.
Le travail contemporain de cet artiste s’inspire de ses voyages, de l’homme …

Lire l‚article en entier »
Atlantique Sud

Agadir, Tiznit, Sidi-Ifni, Tan-Tan, Dakhla

Casablanca, Rabat …

Casablanca, Rabat, Salé, Mohammedia

Côte Atlantique

Essaouira, Safi, Oualidia, El-Jadida

Haut-Atlas

Oukaïmeden, Toubkal, Ourika …

Marrakech

La ville a été fondée en 1069 par Youssef Ibn Tachfin, premier roi de la dynastie des Almoravides

Moyen-Atlas

Fès, Meknès

Nord du Maroc

Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen, Oujda

Sud du Maroc

Ouarzazate, le désert et l’Anti-Atlas

Home » Nord du Maroc, Tétouan

Tétouan, la médina

Publié par le 15 mars 2010 – 14 h 10 minPas de commentaire
Tétouan, la médina

La médina de Tétouan, telle qu’elle se présente aujourd’hui, est le résultat d’une refonte et d’une fusion de différentes cultures autochtone, ottomane, européenne et andalouse.

La médina de Tétouan qui, dans sa trame urbaine comme dans l’interprétation architecturale de ses édifices, reflète une notion de tolérance religieuse et culturelle parmi les plus grandes au Maroc, représente aujourd’hui un héritage culturel humain qui conjugue à la fois des siècles d’histoire et surtout des structures socio-économiques et des modes d’organisation de l’espace qui trouvent leurs références dans la cité islamique traditionnelle de l’occident musulman et surtout de l’Andalousie musulmane.

La médina de Tétouan s’étend sur une superficie de 50 hectares et se ferme à l’intérieur d’une muraille historique dont le périmètre est estimé à 5000m2. C’est un espace urbain complexe qui reflète la complexité même de la vie et ses activités ; ville à la fois militaire, religieuse et mystique, ville commerçante et enfin diplomatique à un certain temps, ce centre historique se caractérise malgré tout par la simplicité et la fragilité de son patrimoine architectural et de son paysage urbain, c’est surtout un site à une échelle humaine, il se caractérise surtout par le traitement que par le volume de ses monuments.

La médina de Tétouan est entourée d’une enceinte qui fait 5 Km de périmètre, son épaisseur est de 1.20 m. La hauteur depuis la base jusqu’au sommet des merlons varie entre 7 et 5 mètres suivant la topographie des lieux. L’entrée à la médina s’effectue par les sept portes qui percent cette enceinte de tous les côtés. La construction de cette enceinte s’est effectuée sur plusieurs étapes entre le XV ème et le XVIII ème siècles.

Kasaba de Sidi al-Mandri domine l’angle Nord-Ouest de la ville primitive. Cet emplacement lui permettait de contrôler tous les accès à partir d’un mirador qui surélève un bastion. L’ensemble des monuments qui forment la Qasba dite de Sidi al-Mandri a été construit à la fin du XV ème siècle lors la reconstruction de la médina de Tétouan. Formée d’une forteresse, d’une mosquée cathédrale, d’une maison et d’un petit Hamam. Cette Qasba constituait, jadis, le siège d’un pouvoir politique un Ribat et une forteresse militaire et aussi un lieu d’habitat pour le fondateur et ses proches.

Laisser un commentaire!

Ajoutez votre commentaire ici, or trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi inscrivez vous à ces commentaires par fil RSS.

Soyez gentil. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

blog.