Exposition « Vintage Spirit » de Thomas Saliot au Kechmara, du 20 septembre au 31 décembre 2011
20 septembre 2011 – 16 h 04 min | Un commentaire

Le café restaurant branché de Marrakech propose une nouvelle exposition jusqu’à la fin de l’année 2011, celle, dédiée au pop art, du peintre français Thomas Saliot.
Le travail contemporain de cet artiste s’inspire de ses voyages, de l’homme …

Lire l‚article en entier »
Atlantique Sud

Agadir, Tiznit, Sidi-Ifni, Tan-Tan, Dakhla

Casablanca, Rabat …

Casablanca, Rabat, Salé, Mohammedia

Côte Atlantique

Essaouira, Safi, Oualidia, El-Jadida

Haut-Atlas

Oukaïmeden, Toubkal, Ourika …

Marrakech

La ville a été fondée en 1069 par Youssef Ibn Tachfin, premier roi de la dynastie des Almoravides

Moyen-Atlas

Fès, Meknès

Nord du Maroc

Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen, Oujda

Sud du Maroc

Ouarzazate, le désert et l’Anti-Atlas

Home » Meknès, Moyen-Atlas

Meknès, son histoire

Publié par le 9 mars 2010 – 22 h 04 minPas de commentaire
Meknès, son histoire

Point de passage obligé entre les plaines atlantiques et les hauts plateaux de l’Oriental, et entre le Moyen Atlas et le Rif, Meknès occupe une position stratégique.

Outre la situation géographique, la région de Meknès offre un potentiel économique important : plaines fertiles du Saïs, abondance d’eau, chênes verts de l’Atlas…

A défaut de preuves archéologiques, il est permis de croire, que les premiers humains dans la région de Meknès pourraient remonter au 4ème siècle av. JC.

A l’époque almohade, l’afflux de populations a donné lieu à un développement économique et urbanistique notable, traduit par la construction de la forteresse almoravide Tagrart considérée comme le noyau de la ville de Meknès, la mosquée Nejjarine, la mosquée Sebbaghine…

L’époque mérinide est marquée par l’intérêt porté aux institutions intellectuelles, religieuses et sociales. De ce fait, plusieurs constructions ont vu le jour : Bibliothèque de la grande mosquée, les medersas Filalia, et Bouanania, mosquée Jamaa Lalla Aouda, mosquée Jamaa Az-Zarqa, les fontaines, Maristane, ponts, zaouia et mausolées.

A l’époque alaouite, Meknès devint la capitale du pays. Le sultan Moulay Ismaïl la gratifia de plusieurs constructions dignes d’une capitale moderne et à la hauteur de ses espérances : Coupole des Ambassadeurs, Bassin et Silôts Swani (Heri), Ecuries de capacité de 1200 chevaux, espaces verts de Jnan Ben Hlima, prisons Qara.

Il l’entoura aussi de remparts de 40 km de longueur, percés de 20 portes fortifiées de tours et de bastions (Bab Lekhmis, Bab Bardaïne, Bab al- Mansour, Bordj Ben Kari ect..). La médina de Meknès s’est également beaucoup développée à l’intérieur de ses remparts : palais (Ksar al- Mhencha, Dar Kbira, Ksar al- Mansour, Ksar Baïda….), mosquées et medersas, places publiques, fontaines et jardins.

Laisser un commentaire!

Ajoutez votre commentaire ici, or trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi inscrivez vous à ces commentaires par fil RSS.

Soyez gentil. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

blog.