Exposition « Vintage Spirit » de Thomas Saliot au Kechmara, du 20 septembre au 31 décembre 2011
20 septembre 2011 – 16 h 04 min | Un commentaire

Le café restaurant branché de Marrakech propose une nouvelle exposition jusqu’à la fin de l’année 2011, celle, dédiée au pop art, du peintre français Thomas Saliot.
Le travail contemporain de cet artiste s’inspire de ses voyages, de l’homme …

Lire l‚article en entier »
Atlantique Sud

Agadir, Tiznit, Sidi-Ifni, Tan-Tan, Dakhla

Casablanca, Rabat …

Casablanca, Rabat, Salé, Mohammedia

Côte Atlantique

Essaouira, Safi, Oualidia, El-Jadida

Haut-Atlas

Oukaïmeden, Toubkal, Ourika …

Marrakech

La ville a été fondée en 1069 par Youssef Ibn Tachfin, premier roi de la dynastie des Almoravides

Moyen-Atlas

Fès, Meknès

Nord du Maroc

Tanger, Asilah, Larache, Tétouan, Chefchaouen, Oujda

Sud du Maroc

Ouarzazate, le désert et l’Anti-Atlas

Home » Casablanca, Casablanca, Rabat ...

A voir à Casablanca

Publié par le 15 mars 2010 – 11 h 35 minPas de commentaire
A voir à Casablanca

Capitale économique du pays, Casablanca (4 millions habitants) incarne le Maroc moderne et préfigure celui de demain. Conçue par la puissance coloniale et par Lyautey en premier lieu, à partir du début des années 1920. Le premier résident général en fit la vitrine de la double mission assignée à la présence française au Maroc : une vocation ‘civilisatrice’ dans le respect des traditions marocaines. Pendant une quarantaine d’années, Casablanca fut un chantier permanent, une « école d’énergie », selon le mot de Lyautey, où se succédèrent les meilleurs architectes, qui privilégièrent la ligne droite et la sobriété des formes.

Lieu de brassages ethniques et de créations architecturales, cette ville présente un mélange de styles et des contrastes à l’américaine où les gratte-ciel dominent les taudis, où les villas art déco côtoient des immeubles contemporains. Ville arabe, elle a également adapté des éléments de l’architecture islamique aux exigences de la modernité, se tournant même vers une architecture futuriste.

Au milieu de tout ceci, les Mercedes croisent les chariots, les dernières créations de la mode parisienne se mêlent aux babouches, djellabas et gandouras, le tout faisant de cette grande métropole une ville originale qui joue de sa dualité : l’orientale et l’occidentale, la riche et la pauvre, la traditionnelle et la moderne. 

Et, depuis 1993, le minaret de la grandiose Mosquée Hassan II, haut de 200 m, domine le paysage casablancais.

L’ancienne médina

Encore ceinte en grande partie de ses murailles, restaurées au 18ème siècle, l’ancienne médina présente la physionomie habituelle des villes arabo-musulmanes, offrant un contraste saisissant avec les artères modernes de la ville : labyrinthe de ruelles grouillantes de monde, bordées d’échoppes de commerçants et d’artisans, boutiques de barbiers,…

La station balnéaire d’Ain-Diab

Elle offre une jolie vue sur l’océan et la côte et possède une plage de sable fin aménagée. Autour d’elle, villas, hôtels, restaurants, cabarets et dancings sont les rendez-vous des casablancais.

La Corniche

Depuis les années 1920, c’est l’extension balnéaire de Casablanca.

La puissance coloniale voulait faire de ce littoral, au pied de la colline d’Anfa, une Croisette africaine, avec son cortège de villas, de grands hôtels et d’établissements de luxe ; ces projets restèrent dans les cartons, mais qu’importe, la mode de la Corniche était lancée. 

La côte rocheuse ne permettant pas l’aménagement de plages, c’est dans les piscines alimentées en eau de mer que se retrouvait la bonne société casablancaise. Aujourd’hui, la promenade sur la Corniche vaut surtout pour son ambiance, autour de ses terrasses et de ses restaurants.

Le phare d’El Hank, construit par les Français en 1916, marque la limite orientale de la Corniche, tandis qu’à son autre extrémité (à 2 km) se trouve le marabout de Sidi Abderrahman.

 

Laisser un commentaire!

Ajoutez votre commentaire ici, or trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi inscrivez vous à ces commentaires par fil RSS.

Soyez gentil. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

blog.